fbpx

Boutique de vente spécialisée vélo & vtt électrique

Votre panier (0 articles)

Vous n'avez pas d'article

Sous-total 0,00

Livraison Offerte dès 500€

En savoir plus
Accueil > Passez à l’électrique !

Vélo électrique

Bien-vivre au quotidien avec son vélo électrique c’est d’abord l’intégrer à 100% à son mode vie de tous les jours et à ses habitudes.

Et si votre vélo électrique devenait votre allié au quotidien ?

Il faut lui trouver une place de premier choix dans le garage ou dans le local à vélo. Votre vélo électrique doit presque faire partie de la famille. Pensez vélo électrique !

Choisir vélo électrique

Quel cadre légal pour la pratique du vélo électrique ?

Comment assurer un vélo électrique ?

Tous les assureurs proposent dans leurs panels de services des offres pour assurer votre vélo électrique. Vous pouvez opter pour une option à votre contrat habitation qui garantira contre le vol votre vélo électrique dans votre maison, votre garage ou local à vélo au même titre que du matériel de musique ou des bijoux dans un lieux privé. Des contrats plus spécifiques peuvent garantir le vol de votre vélo électrique sur la voie publique mais attention il faudra toujours prouver l’effraction. Les tarifs sont très variables selon les assureurs, le mieux est donc de vous rapprocher de votre compagnie d’assurance. Notre conseil est d’assurer votre vélo électrique au moins les deux premières années suivant l’achat et de ne pas négliger l’achat d’un bon antivol ainsi que de faire graver votre vélo électrique en magasin. Concernant l’assurance du cycliste, votre responsabilité civile suffit pour l’usage d’un vélo à assistance électrique homologué avec un moteur bridé électriquement à 25 km/h.

Vie pratique : bien intégrer le vélo électrique à mon quotidien

Voyagez en toute tranquillité avec votre vélo électrique

Pour bien voyager et faire vos trajets du quotidien avec votre vélo électrique vous devez d’abord être bien installé dessus. Avoir un bon réglage de hauteur de selle et une bonne posture est primordial. Prendre du plaisir et se sentir bien est la base pour profiter pleinement de votre voyage à vélo électrique qu’il soit long ou court. Beaucoup de solution de portage existe. Sacoche arrière, panier, sacoche de guidon, siège bébé seront à votre service pour transporter en toute sécurité vos documents de travail, vos courses ou encore vos enfants à l’école.

Mon vélo électrique craint-il la pluie ?

Pas de panique, vous ne risquez pas de vous électrocuter sur votre vélo électrique en cas d’intempéries !

En effet, les systèmes de vélo électrique comme Bosch, Yamaha ou Shimano ont un indice d’étanchéité très important. Ils résistent donc parfaitement à un gros orage, à une traversé de gué boueu, ou à un stationnement d’un journée sous la pluie.

Toutes les connectiques, écrans et boutons sont montés avec des joints d’étanchéités garantissant un fonctionnement optimal qu’il neige, qu’il vente ou qu’il grêle.

Et oui, votre vélo électrique ne pourra pas vous servir d’excuse pour ne pas sortir rouler les jours de mauvais temps 😉

Les conseils d’experts de La Cyclerie : entretien, réparation et choix de son vélo à assistance électrique.

Faire le bon choix pour l’achat de son vélo électrique n’est pas forcément chose facile tellement l’offre est pléthorique. Vous pouvez trouver beaucoup de sources d’informations mais pas toujours exacte. Nous sommes donc là pour vous répondre et vous guider dans les secrets du vélo à assistance électrique.

Entretien vélo électrique

Comment entretenir son vélo électrique ?

Oui, un vélo à assistance électrique s’entretient ! Au même titre que votre voiture ou que votre chauffe-eau. Un vélo à assistance électrique est composé de partie mécanique avec des pièces d’usures, comme un vélo classique me direz-vous, mais on retrouve aussi des éléments électriques et électroniques. Et comme tout appareil électronique, quelques mise à jour sont essentielles à la bonne vie de votre vélo électrique. Nous préconisons donc au moins une révision par an de façons à contrôler l’ensemble de votre vélo à assistance électrique et vous assurer un plaisir maximum chaque jour à son guidon.

Comment entretenir son vélo électrique ?

  • Comment nettoyer son vélo électrique ?

    L’entretien d’un vélo à assistance électrique passe d’abord par un bon nettoyage. Pour cela il faut retirer la batterie et vous pouvez passer un coup de jet d’eau léger, pas de haute pression. Une fois douché, vous pouvez vaporiser du dégraissant sur les partie mécanique comme la chaîne et le dérailleur. Nous vous proposons des produits spécifique pour le vélo électrique qui chasse plus facilement l’humidité et la saleté. Il vous faudra ensuite le rincer et l’essuyer avec un chiffon puis lubrifier soigneusement avec nos produits spécifique les parties mécaniques en mouvement et les articulations du cadre. Il est important de nettoyer régulière votre vélo à assistance électrique que ce soit un VTTae ou un VTCae. Un nettoyage régulier permet de préserver les joints, les roulements et de prolonger la durée de vie de votre vélo électrique. Le but est toujours le même prendre un maximum de plaisir lors de vos sortie en vélo électrique avec un grand sourire !

  • Comment entretenir le moteur d’un vélo électrique ?

    Le moteur est un élément indispensable au bon fonctionnement de votre vélo électrique. il faut donc y jeter un œil régulièrement, au moins une fois par an. La première des choses est de vérifier le serrage de celui-ci sur le cadre en contrôlant le bon couple de serrage des vis de fixations afin de prévenir tout bruit. Il faut aussi vérifier les connectiques. Il faut les nettoyer, retirer la poussière et la boue ainsi que vérifier l’état des joints d’étanchéités. C’est l’occasion aussi de vérifier le bon état des carters de protection et des roulements. Les entretiens et vérifications se portent principalement sur les parties mécaniques du moteur. Même si nous sommes un magasins spécialisé vélo électrique, les marques de moteurs ne nous autorisent pas à ouvrir les moteurs, sauf exception. Si il y a un défaut électronique, nous faisons en premier lieu un mise à jour et sinon nous faisons marcher la garantie constructeur de deux ans.

  • Mon vélo électrique nécessite-t-il une révision ?

    Un vélo à assistance électrique demande un entretien régulier en fonction de vos parcours et de votre façons de rouler. Un cycliste qui roulent sur des parcours techniques en montagne sera amené à faire plus d’entretien et de révisions qu’une personne qui utilise son vélo électrique plutôt en ville. Il est important de contrôler régulièrement les éléments de sécurité comme les freins, les plaquettes et les pneus. Des révisions régulières sont préconisées nous pouvons même les programmer dans le système du vélo électrique, comme cela vous ne pourrez pas les oublier !

  • Comment entretenir la chaîne de son vélo électrique ?

    La chaîne de votre vélo à assistance électrique est un élément incontournable puisqu’il transmet la puissance du cycliste et du moteur à la roue arrière. Ce qui permet d’être propulsé avec facilité et bonheur. Il faut donc la dégraisser régulièrement et la lubrifier avec de l’huile fine pour limiter l’usure et les bruits mécanique. Conseil de notre atelier, lubrifié par l’intérieur de la chaîne et non l’extérieur. Cela permet de conserver plus longtemps les bienfaits de la lubrification. N’utilisez jamais de graisse, c’est trop épais et ça colle les poussières et encrasse le dérailleur.
    Pour un VTTae nous préconisons un changement de chaine tout les 1 000 km
    Pour un vélo électrique de ville plutôt aux environs de 2 500 km.

  • Qui peut entretenir un vélo électrique ?

    Nous conseillons de faire entretenir son vélo à assistance électrique par des techniciens qualifiés. Notre atelier est certifié par les plus grandes marques ce qui nous permet de garantir nos entretiens et nos réparations. Notre satisfaction est de vous rendre heureux au guidon de votre vélo électrique avec du matériel réglé au top !

  • Comment remplacer une batterie de vélo électrique ?

    Dans le cas où une batterie n’est plus fabriquée il est possible de ne remplacer que les cellules et de garder la coque. Si la batterie est encore fabriquée et que la pièce d’origine existe encore alors il faudra racheter une batterie neuve.
    Il faut savoir que la durée de vie d’une batterie est d’environ 800 à 1 000 recharge, ce qui est énorme ! Il est très rare de changer une batterie ou alors sous garantie constructeur.
    Nous avons des clients qui ont dépassés les 15 000 km avec la batterie d’origine du vélo qui a 5 ans. Et rassurez vous elle fonctionne encore parfaitement bien !
    De nos jour les batteries de vélo à assistances électriques sont faites pour durée dans le temps. Ce n’est pas des pièces d’usures.
    Il faut bien sur faire attention à ne pas faire tomber sa batterie et de la conserver correctement à température ambiante.
    Il est fortement déconseillé d’ouvrir la coque de la batterie et de toucher aux cellules. Cela entraînerait la fin de la garantie.
    En cas de soucis nos techniciens spécialisés sont là pour s’occuper de vos batteries de vélo électrique.

  • Comment mettre à jour son vélo électrique ?

    Les mises à jours sont essentielles à la bonne vie de votre vélo électriques. Nous vous la proposons lors d’une révision. Nous branchons votre vélo électrique à notre ordinateur de l’atelier et nous réalisons un diagnostic complet du système.
    L’idée est d’optimiser votre vélo électrique avec les dernières avancés technique et de supprimer les bugs éventuels que le systèmes a enregistré.
    Le diagnostic et les mises à jours permettent de connaître la bonne santé du système et de votre vélo électrique. Nous avons notamment accès au nombres de cycles de recharge de la batterie. Nous pouvons aussi programmer dans le système la prochaine mise à jour.

  • Comment débrider un vélo électrique ?

    En magasin, la question du débridage revient souvent. Alors nous allons y répondre une nouvelle fois, ce n’est pas autorisé ! Et sachez que depuis le 24 Décembre 2019 c’est passible de 30 000 € d’amende et d’un an de prison ! C’est moche non !?
    Aujourd’hui un vélo électrique est bridé à 25 km/h. Ce qui veut dire que le moteur se coupe une fois cette vitesse atteinte. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas rouler au delà de cette vitesse. Dans une descente vous pouvez très bien prendre 50 km/h !
    Les marques de moteurs pour vélo à assistance électrique comme Bosch, Shimano et Yamaha luttent activement contre le débridage en proposant des moteurs qui détectent les systèmes de débridages et bloquent l’utilisation du moteur, donc du vélo. Si vous voulez débloquer votre vélo il vous faut donc passer en magasin et passer à la caisse pour le faire refonctionner !
    De plus la garantie constructeur n’est plus valable en cas de débridage et surtout vous n’êtes pas couvert par votre assurance en cas d’accident. Que ce soit vous ou les autres usagers de la route.
    Alors inutile de jouer aux apprentis sorciers, le vélo à assistance électrique est avant tout un vélo et non une moto.
    C’est un excellent outil pour prendre du plaisir en toute simplicité et en toute sécurité, inutile donc de le débrider !

  • VTC électrique

    Comment choisir son vélo électrique ?

  • Quelle puissance choisir pour son vélo électrique ?

    La puissance d’un moteur de vélo à assistance électrique est limité et normalisé à 250 Watt pour une vitesse bridé électroniquement à 25 km/h. Néanmoins, vous pourrez rouler au delà de 25 km/h, simplement le moteur et donc l’assistance ne fonctionnera plus.
    Attention ne pas confondre avec la puissance de la batterie, exprimé en Watt/heure, qui fera l’objet d’un article dédié.
    L’assistance du moteur fonctionne uniquement lorsque le cycliste appuis sur la pédales ou quand le pédalier tourne. Il n’y a pas de gâchette, pas d’accélérateur et si la puissance du moteur dépasse 250 W le vélo serait non homologué.
    Nous retrouvons aussi une valeur de couple, exprimé en Newton/mètre, N.m. Cette valeur est plutôt abstraite pour beaucoup de personne et c’est normal ! Pour simplifier, plus cette valeur est importante plus votre moteur à une bonne capacité à vous accompagner dans des fortes côtes avec dynamisme et facilité.
    Mais attention, vous pourrez profiter pleinement du couple de votre moteur électrique si et seulement si vous êtes dans la bonne plage d’utilisation de cadence de pédalage (nombre de tour de manivelles du cycliste par minutes).
    Exemple, le moteur Shimano E8000, fonctionne avec une cadence de pédalage comprise entre 80 et 120 tours par minutes, autant vous dire c’est sportif comme moteur ! Si vous voulez profiter des 70 N.m de couple de ce moteur, il vous faudra donc tourner les jambes entre 80 et 120 tours par minutes. Si vous êtes en dessous, le moteur ne fonctionnera pas bien. Optez donc pour le moteur Bosch Active Plus ou Performance qui fonctionne avec des cadences de pédalages plus basse avec aussi un couple en N.m plus faible (respectivement 50 N.m et 65 N.m) mais qui ne veut pas dire que le moteur ne sera pas capable de vous accompagner. Bien au contraire puisque vous serez dans la bonne plage de cadence de pédalage !!
    Vous pourrez ainsi profiter à 100% de votre vélo électrique.

    En résumé, ne choisissez pas votre vélo en fonction des valeurs théoriques du moteur mais en fonction de votre façon de pédaler et de rouler. Ne choisissez pas non plus votre vélo électrique en fonction du choix de votre meilleurs ami. En effet, il n’a peut-être pas la même façon de rouler que vous.

  • Comment choisir la taille de son vélo électrique ?

    Le choix de la taille de votre vélo électrique est très importante. Tout comme les chaussures et les pantalons, il y a des tailles. La taille d’un vélo électrique est exprimée de plusieurs façons, en centimètres, en pouces ou en lettres S, M, L.
    La taille de votre vélo est choisi en fonction de la taille du cycliste mais aussi et surtout en fonction de la longueur d’entre-jambe de celui-ci.
    Exemple : si votre longueur d’entrejambe est de 83 cm alors vous multipliez 83 par le coefficient de 0.56 pour un VTT et 0.66 pour un vélo route. Cela donnera une hauteur de cadre pour votre vélo électrique de 46 cm pour un VTT et de 54 cm pour un vélo de route.
    Il n’y a plus qu’à choisir la taille qui se rapproche le plus de cette valeur.

    Si le fabricant exprime les tailles en pouces alors vous suffira de diviser la valeur en centimètre par 2.54. Ce qui est la valeur d’un pouce.

  • Quelle batterie pour son vélo électrique ?

    La batterie de votre vélo électrique est un élément important, c’est le réservoir d’énergie comme le réservoir d’essence dans votre voiture sauf que là c’est de l’électricité qui est stocké.
    Sa capacité est exprimé en Watt/heure, Wh. Sur le marché du vélo électrique il existe plusieurs capacité. Les plus répandus sont les 400, 500 et 625 Wh. Plus la valeur de la capacité est élevée plus l’autonomie est grande, c’est tout ! Ne pas confondre avec les 250 W de la puissance du moteur, thème qui fait l’objet d’un article dédié. La puissance d’une batterie et d’un moteur ne sont pas liées.
    La capacité de la batterie n’influe pas sur le fonctionnement du moteur, c’est juste le réservoir d’énergie.

    Pour bien comprendre, il y a deux autres valeurs qui définissent la capacité d’une batterie. L’intensité, exprimé en Ampère/heure, Ah et la tension, exprimé en Volt V. Il suffit de multiplier les deux pour avoir la capacité de la batterie en Wh. Une batterie de 500Wh fait 13Ah pour une tension de 36V.
    Une batterie est formée d’un ensemble de plusieurs cellules en Lithium-Ion, sorte de petite piles, assemblées entre-elle pour former un bloc. Ainsi est né la batterie !

    Plus concrètement, le choix de votre batterie se fait principalement en fonction de votre utilisation. Pour un usage ville avec des petits parcours quotidiens vallonné, une batterie de 400Wh suffira pour faire en moyenne 60 km par semaines. Pour un usage VTTae technique en montage la batterie de 625 Wh sera une évidence pour réaliser des parcours de 50 à 60 km avec plus de 1 600 m de dénivelé positif, grosse sortie !!! Quant à la batterie de 500 Wh elle offre 20% d’autonomie supplémentaire par rapport à une 400 Wh et vous permettra d’aller plus loin tout en achetant un vélo électrique moins cher qu’un vélo équipé en 625 Wh.

    L’autonomie des batteries n’est pas une science exacte car elle dépend de beaucoup de facteurs. Le mode d’assistance choisi, le poids du cycliste, la température extérieur ou encore le dénivelé du parcours.

  • Quels accessoires pour un vélo électrique ?

    Pour un vélo à assistance électrique nous proposons les même accessoires que pour le vélo traditionnel. Des accessoires pour le cycliste et pour le vélo. Des pédales, des sacoches, des paniers, des béquilles dont un accessoires indispensable qui est le casque.

    Le casque est d’ailleurs obligatoire pour les moins de 12 ans et vivement conseillé pour les adultes. Il existe énormément de forme et de couleurs différentes afin que vous puissiez trouver votre casques idéal. Plutôt ville, plutôt loisir ou plutôt sportif, nous en avons pour tout les goûts. Les casques moderne sont légers et très bien aérés. Il feront que vous vous sentirez en parfaite sécurité au guidon de votre vélos électrique. Certain casque pour la pratique du vélo à assistance électrique sont même équipé d’un éclairage arrière pour encore plus de visibilité.

    Notre top 5 des casques de vélo

    Pourquoi acheter un vélo électrique ?

    Le vélo électrique est bon pour la santé

    Pour renforcer son bien-être psychique et physique

    Avec le vélo électrique, ne laissez plus rien brider votre plaisir. C’est un outil indispensable au quotidien. Il faciliter vos déplacement, vous fait gagner du temps et est bon pour votre bien être. Faire du vélo électrique régulièrement vous donnera la banane et un sentiment de liberté jamais égalé. C’est aussi un formidable partenaire de jeu pour des sorties sportives en montagne ou sur route. Un formidable moyen de faire du sport doux tout en découvrant de nouveau horizons. Grâce à l’assistance électrique, vous pourrez renouez avec le plaisir de faire du vélo. Vous pourrez agrandir votre terrain de jeu et explorer de nouveaux parcours sans vous soucier de votre condition physique.

    Le vélo électrique est un moyen de transport durable

    Fini le vent de face et les montées interminables, la distance et le dénivelé ne posent plus aucun frein au plaisir de pédaler. Avec le VTT électrique, plus rien ne vous arrête: étonnante facilité dans les montées, sensations d’un VTT traditionnel dans les descentes. Votre effort complète celui de la motorisation suivant vos envies et vos besoins. De quoi rider avec un maximum de plaisir et de liberté sur des dénivelés importants.

    C’est la solution idéale pour les déplacements quotidiens et de loisir, même sportif. Il offre une assistance au pédalage, accompagne le cycliste dans ses efforts, s’adapte à sa condition physique et au terrain. Chacun profite au maximum de sa randonnée ou balade, peut se rendre en toute tranquillité sur son lieu de travail ou encore aller faire quelques courses en centre-ville.

    L’assistance électrique apporte un grand confort et une facilité insoupçonnable pour franchir les côtes ou faux-plats, redémarrer aux feux rouges ou aux stops.

  • Acheter son vélo électrique : aide à l’achat et subventions de l’État

    Pour inciter à l’achat d’un vélo à assistance électrique, certaine communes ont mise en place des aides à l’achat et des subventions comme Rouen, Nice, Caen, Lyon ou  encore des villes comme Orléans et Poitiers.

    Pour profiter de ces aides, il faut voir directement avec votre mairie. Vous pouvez également accéder à des subventions supplémentaires si votre entreprise propose un plan de déplacements.

    Ces aides à l’achat et ces subventions peuvent monter à 25% du prix du vélo électrique neuf et jusqu’à 500 € comme par exemple à Paris ! Ce qui donne un sacré coup de pouce pour franchir le cap et se mettre définitivement à adopter le vélo à assistance électrique dans son quotidien. Que ce soit pour remplacer sa voiture ou pratiquer le VTTae en montagne.

  • Le vélo électrique peut être pratique, léger, performant et made-in-France

  • Aussi à l’aise sur routes et chemins que dans un environnement urbain.

    Le vélo électrique représente une alternative économique et écologique au tout-voiture. Facile à stationner et à ranger, il ne demande aucune assurance spécifique. Mais surtout, ses coûts énergétique et d’entretien sont pratiquement nuls. L’assistance électrique du vélo est réglable sur différentes intensités ce qui permet de gérer son effort tout au long de sa sortie. Cela évite de vous mettre dans le rouge à la fin d’un col. Vous profiterez ainsi à 100 % de votre balade. Bref que du bonheur.

  • Le vélo électrique c’est tellement pratique !

    Léger, confortable, maniable, équilibré, vous prendrez un plaisir incroyable au guidon. Vous pourrez vous stationner très facilement où vous le souhaitez. Vous pourrez éviter les bouchons et circuler de manière fluide, sans arrêts indésirables. Un vélo à assistance électrique est en moyenne 10 kg plus lourd qu’un vélo classique sans moteur. Et oui, faut bien mettre le moteur et la batterie sur le vélo, ce qui fait des kilos en plus. Mais suivant la conception du vélo électrique avec notamment un centrage des masses parfait sur le cadre, le poids ne se ressent pas le moins du monde. C’est même un avantage car un vélo plus lourd est gage de stabilité et donc de sécurité à son guidon. Les motorisations électriques sont largement capable de compenser ce sur-poids en rendant votre coup de pédale léger et dynamique, un pur bonheur !

  • Des vélos made-in-France.

    De nombreuses marques de vélos à assistances électriques sont implantées en France. Ce qui nous apporte, nous magasin de vélo spécialisé, une qualité de service indispensable pour que, vous, cher client, nous puissions vous donner un maximum de plaisir au guidon de votre vélo électrique chaque jours. De manières générales, les plus grandes marques de vélos électriques sont Européenne, plus précisément Allemande. Cela s’explique par la culture très “vélo” de ce pays et donc une certaine avance sur la France. Mais chaque année qui passe, la France devient de plus en plus meilleur dans le domaine du vélo électrique.

  • Quelle différence entre un vélo électrique et un vélo normal ?

    Depuis tant d’années, le succès du vélo à assistance électrique n’est plus à démontrer. Pour autant, le vélo traditionnel musculaire sans moteur n’a pas encore disparu. Ce type de vélo convient à des cyclistes sportifs pur et dure qui aiment le dépassement de soi, l’engagement physique. La plupart des personnes pratiquant le vélo ont plutôt un usage loisir le week-end. Quand il faut rajouter la vie de famille, le travail de la semaine, il n’est pas toujours facile de trouver le bon moment pour l’entraînement sur un vélo classique et prendre du plaisir.
    C’est pourquoi le vélo à assistance est la solution. Pouvoir prendre un maximum de plaisir tout en faisant du sport et pouvoir gérer son effort comme on veut ! C’est juste trop bien cette sensation de toujours être en forme.

  • Recherche